La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Elle permet de faire reconnaître son expérience (professionnelle ou non) afin d’obtenir une certification professionnelle. La certification est ainsi accessible grâce à l’expérience (et non uniquement par le biais de la formation initiale ou continue), selon d’autres modalités que l’examen. A noter que la VAE à Bioforce n’est pas accessible en anglais.

Les certifications professionnelles Bioforce accessibles en VAE :

Critères d’admission

  • Au moins un an d’activité professionnelle exercée de façon continue ou non, en rapport direct avec la certification visée. Sont prises en compte dans une demande de VAE l’ensemble des activités professionnelles salariées et non salariées (tel que le bénévolat, volontariat, stage pratique) pratiquées en France ou à l’étranger.
  • Etre titulaire de l’attestation de Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (certificat de secourisme ou équivalent). Le processus de VAE peut être débuté en amont de cette formation mais elle devra être effectuée avant la soutenance devant le jury.

Accompagnement à la démarche VAE

Bioforce vous propose deux formules d’accompagnement pour la rédaction du dossier de présentation des acquis (description et analyse des compétences acquises) :

  • Une formule 4 heures pour comprendre ce qui est attendu dans le dossier
  • Une formule 24 heures pour identifier vos aptitudes et préparer votre présentation devant le jury

Tarifs

Etape 1. Candidature : 150 € – 100 000 FCFA
Etape 3. Passage en jury (En France ou à distance) : 1500 € – 1 000 000 FCFA

Possibilité d’accompagnement par un professionnel du secteur (non obligatoire, uniquement si souhaité par le candidat)
Formule 4h : 260€ – 170 000 FCFA
Formule 24h : 1560€ – 1 000 000 FCFA

Processus de VAE

Etape 1. Candidatez
Remplissez le formulaire d’inscription accessible depuis la page web de la formation dont vous souhaitez obtenir la certification en VAE, puis réglez vos frais de candidature.

Etape 2. Déposez un dossier
Il comprend :

  • Formulaire de demande de recevabilité (Cerfa n° 12818*02) et note explicative (les deux documents PDF sont téléchargeables)
  • Carte d’identité, passeport ou carte de séjour en cours de validité
  • Attestation de formation aux premiers secours (BNS, AFPS, PSC1)
  • Diplômes
  • Attestations de formation, stage, bénévolat, volontariat (si l’association n’existe plus, toute pièce justifiant de votre activité)
  • Certificats de travail ou bulletins de salaire (de début et de fin) pour les activités salariées
  • Déclaration fiscale 2035 et son annexe ou déclaration 2342 + la déclaration URSSAF pour les activités non salariées
  • Preuve du paiement des frais de candidature

Le dossier de recevabilité complet est à renvoyer à Bioforce par mail à l’adresse aouerdane@bioforce.org
Vous ne pouvez déposer qu’un seul dossier pour une même certification par an, et pas plus de 3 dossiers par an, toute certification comprise.
Bioforce examine ensuite votre dossier (vérification de la durée effective et du rapport direct des activités présentées avec le référentiel métier relatif à la certification visée) et vous notifie de sa décision par email.

Etape 3. Rédigez et soutenez
Si votre dossier de recevabilité est retenu, vous recevez un dossier de présentation des acquis qui vous permet de décrire et d’analyser les activités et les compétences acquises lors des expériences professionnelles en lien avec la certification visée.

Vous devez alors vous acquitter des frais de jury et renvoyer votre dossier complet à Bioforce dans un délai de 18 mois suivant votre notification de recevabilité. Passé ce délai, il faudra présenter une nouvelle demande.

Une fois ce dossier de présentation des acquis validé par Bioforce, vous êtes invité à le présenter devant un jury constitué de :

  • Président de Bioforce
  • Responsable du Centre de Formation Bioforce Europe
  • Deux professionnels du secteur humanitaire (un représentant Ressources humaines et un représentant Opérations, Desk ou Technique)

Le jury évalue votre expérience et vos compétences au regard du référentiel d’emploi (ensemble des compétences requises pour un métier) et décide de l’attribution ou non de la certification visée.


Témoignages